Gallery

Death Valley, CA

La Death Valley est probablement un des plus beaux endroits que je n’ai jamais vu. Même le route pour s’y rendre est impressionnante : des routes interminables, sillonnant entre monts colorés et paysages désertiques.

imgp5335

Ce parc naturel national est le plus grands des Etats-Unis. On y trouve le point le plus bas en dessous de la mer.

Avant d’y aller

  • Assurez-vous d’avoir assez d’essence pour la journée, les stations étant toutes en dehors du parc.
  • Le prix d’entrée est de 25$ par voiture, pour 7 jours.
  • L’été, il y fait très chaud. Au mois de mars 2017, il y a apparemment les lus grosses pluies que la Californie n’ait jamais connu, le parc était donc un peu boueux et parfois inondé. Décidément, la pluie et moi…
  • Prévoyez un itinéraire pour ne rien louper : le parc est immense, il est difficile de s’y perdre vu qu’il y a très peu de routes mais il faut savoir où aller. Une carte est donnée à l’achat du ticket (pas de réseau oblige).
  • Il y a des visiteurs, mais on en croise moins qu’on pourrait le croire.

img_8898

Notre itinéraire

J’ai passé quelques heures à concocter l’itinéraire parfait et je tenais à le partager. Il faut préciser que certaines routes étaient fermées pendant notre visite.

Dante’s View

Le premier point de vue annoncé à l’entrée de la vallée de la mort est le Dante’s View. Il offre une vue époustouflante sur le Badwater Basin et les montagnes environnantes. Le blanc qui s’étend en bas est en fait du sel.

img_8946

imgp5307

Devil’s Golf Course

Même si les roches firent noyées par la pluie, cet endroit fut impressionnant. Des rochers cristallisés de sel s’étendent à perte de vue. L’endroit tire son nom du premier guide touristique dans lequel il était écrit que “seul le diable pourrait jouer au golf sur un tel parcours“.

imgp5450

img_9042

imgp5467

Petite anecdote… Pour s’y rendre, nous avons du emprunter une route extrêmement boueuse. Nous roulions à seulement quelques kilomètres/heures pour salir le moins possible la voiture de location. Au retour, un pick-up est passé à toute vitesse à côté de nous, nous submergeant littéralement de boue; le pare-brise en était si recouvert qu’on ne pouvait plus voir. Et il y a pire… La fenêtre côté conducteur était légèrement ouverte lors de l’arrosage… Je vous laisse imaginer l’étendue des dégâts.

Golden Bridge

Petite randonnée dans les montagnes aux couleurs ocres et dorées… Impossible de passer à côté. Attention à bien être équipé pour marcher.

imgp5353

imgp5401

img_8984

Badwater

Il s’agit du point le plus bas des Etats-Unis, situé à 85,5 mètres en dessous du niveau de la mer.

imgp5477

Normalement, le soleil reflète le sol blanc, créant un miroir de sel sur lequel on peut marcher. Avec la pluie, cela fut un peu différent…

imgp5489

Mais nous avons pu admirer le coucher du soleil se refléter dans l’eau.

img_9038

imgp5496

Zabriskie Point

À la sortie du parc se trouve le Zabriskie Point. Collines drapées de couleurs, le ciel joue de ses lumières, la terre des montagnes donne un effet d’irréel… La vue est à couper le souffle. Je suis restée là, figée, à regarder le ciel s’éteindre sur la Death Valley pendant des heures. C’était bien réel. Et c’était magnifique.

imgp5386

imgp5446

img_8948

imgp5358

Nous sommes restés pour la nuit au seul hôtel de la Death Valley Junction, l’Amargosa Hotel. Auberge atypique dans lequel se trouve un opéra. Sous le vent qui se levait dans le désert, balayant la pluie, nous sommes restés près de la cheminée du salon, avec le chat de l’hôtel, jouant aux jeux de société.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s